mercredi 18 janvier 2012

Les taux d'inté...quoi?


Comment sont établis les taux d’intérêt?

Pour choisir la bonne stratégie hypothécaire et possiblement économiser beaucoup d’argent, il faut comprendre les circonstances qui déterminent la hausse ou la baisse des taux d’intérêt.

La politique monétaire et le marché des obligations sont tous les deux des sujets qui peuvent s’avérer assez complexes. Voici donc une explication simplifiée.

Vous avez l’impression que ce sont les banques qui décident de monter ou de descendre les taux d’intérêt pour le marché des hypothèques? Et bien, en fin de compte c’est vrai, parce qu’elles prennent la décision de réagir à d’autres facteurs.

Commençons par séparer les taux d’intérêt en deux types :

1-Le taux variable; qui est contrôlé par le taux de base (prime rate) de la banque du Canada.
2-Le taux fixe ou les taux à long terme des différentes banques.

1-Comment fonctionne un taux variable?

Il faut avant tout savoir que le taux de base est contrôlé par la banque du Canada et il a un impact direct pour ceux qui ont un taux variable.

Les taux variables montent et descendent avec le taux de base. Si le taux de base est de 2,5 %, et que le client à un taux de 3,3 %, il est plus précis de dire qu’il a reçu un taux variable de « taux de base +0,8 % ». Quand les taux de base augmentent d’un quart de pour cent (à 2.75 % par exemple), le taux de son hypothèque sera de 3,55 % pour cette période (+/- 6 semaines).

Le taux de base est établi huit fois par année à des intervalles précis. C’est à ce moment que la Banque du Canada décide de monter, de descendre ou de laisser les taux de base stables jusqu’à la prochaine réunion.

Les facteurs qui semblent le plus influencer les changements du taux de base sont :

1— Les changements de l’indice du prix à la consommation (inflation) au Canada. Quand l’inflation augmente à plus de 2 % par année, les taux d’intérêt pourraient augmenter.

2-Les changements de l’économie canadienne (GDP)
En général, quand l’économie va moins bien, et que l’inflation est contrôlée (1 % à 3 % annuel), la banque du Canada a tendance à réduire les taux d’intérêt pour stimuler l’économie.

La tendance inverse existe aussi. Quand l’économie va bien, la banque du Canada augmente les taux d’intérêt pour calmer l’économie et les acheteurs.


2-Le taux fixe ou à long terme.

Les taux fixes sont établis par chaque prêteur.

Pour bien comprendre le fonctionnement de la hausse et de la baisse des taux d’intérêt, il est important de se rappeler que les banques vendent périodiquement leurs portefeuilles d’hypothèques sur le marché secondaire.

De cette manière, quand les taux d’intérêt du marché des obligations montent, les banques montent leur taux pour leurs hypothèques, car le coût de la « source » de leurs fonds augmente. Le contraire est aussi vrai.

Conclusion, que ça soit pour les taux variables ou pour les taux fixes à plus long terme, les taux d’intérêt de votre hypothèque augmentent et descendent en grande partie par la politique monétaire de la banque du Canada.

Quand la Banque du Canada décide d’augmenter le taux, c’est souvent une question de temps avant que le marché des obligations suive cette tendance, et que finalement les prêteurs hypothécaires réagissent en augmentant leurs taux.

Mais, si l’on ne veut pas se casser la tête, le plus simple c’est de choisir un conseiller hypothécaire accrédité qui comprend les hausses et les baisses des taux d’intérêt. Il pourra vous guider à faire des choix importants :

— Choisir la bonne stratégie hypothécaire pour vos besoins. De loin le choix le plus important.
— Choisir le prêteur qui vous offre une hypothèque correspondant à votre stratégie à un très bon taux d’intérêt.


Contactez-moi si vous désirez quelques références ou informations supplémentaires.