dimanche 26 juillet 2009

La tendance se maintient


Les statistiques immobilières de l'Île de Montréal semblent indiquer une baisse du nombre de propriétés offertes sur le marché pour le mois de juin 2009 en comparaison de 2008. Toutefois, les ventes totales sont nettement en hausse. Considérant les taux hypothécaires qui furent en vigueur, il semble que les acheteurs aient retardé le moment de leur achat dû à la crise économique. Ils profitent maintenant de la lueur de reprise économique et d'incitatifs encore très fort pour acheter dans un marché en retard d'un trimestre.

Le type de propriété connaissant la plus haute hausse du volume de transaction est les maisons unifamiliales, suivit par les plex puis finalement par les copropriétés. Les prix médians ont également augmenté de 4% ou 9%, selon le type de propriété.

En conclusion, il est important de garder en tête que lorsqu'une occasion nous semble intéressante, elle risque de l'être pour de nombreux autres acheteurs, et ce, dans un délai très court. Ainsi, il faut être prêt à bouger rapidement lorsque l'on croit avoir trouvé son "Chez soi". Ceci souligne l'importance pour un acheteur d'avoir rencontré son courtier hypothécaire et d'avoir identifié ses critères de recherche avec son agent immobilier, le plus tôt possible lors du processus de recherche d'une propriété.

Pour des statistiques plus complètes ou des références et conseils, n'hésitez pas à me contacter.