jeudi 18 octobre 2012

Comprendre l'équilibre du marché immobilier


Comment déterminer la juste valeur marchande de votre propriété sans connaître les subtilités du marché immobilier local?

Voici maintenant la grande question;"Quel sera mon prix de vente ou d'achat?". Vous savez que la l'évaluation de la juste valeur marchande en tenant compte des conditions immobilières et économiques actuelles est cruciale, et sachez que le fait de demander un prix excessif peut être tragique pour une nouvelle inscription. Il en va de même pour votre prix d'achat.

Un courtier immobilier pourrait vous fournir de précieux renseignements que vous ne pourriez jamais trouver seul; le prix de vente des propriétés du voisinage, l’état actuel du marché immobilier local, et ce prix de vente à demander qui est si important pour maximiser le rendement du capital que vous avez investi tout en restant intéressant sur le marché ou vous évoluez.

Si vous êtes un vendeur, lorsque vous commencerez à travailler avec un courtier immobilier, il vous fournira une analyse comparative de marché (ACM) personnalisée indiquant quel prix les acheteurs sont prêts à payer actuellement pour une propriété comme la vôtre dans le quartier.

Pour un acheteur, cette analyse du marché vous permet d'offrir un prix adéquat et éviter une surévaluation de la propriété convoitée.

Votre courtier immobilier fait cette analyse de propriété en comparant l’activité du marché et le prix des propriétés semblables à la vôtre dans votre quartier. Le prix des propriétés qui ont récemment été vendues représente ce que les acheteurs sont prêts à payer. Les propriétés inscrites sont offertes au prix que les vendeurs espèrent obtenir. Les propriétés dont les inscriptions sont échues étaient généralement surévaluées ou mises en marché de façon inadéquate.

L’ACM vous donne donc une marge relative à la vente ou l'achat que vos concurrents n’auront peut être pas. Les très nombreux vendeurs qui posent l’affiche « À vendre par le propriétaire » n’auront pas accès à une telle information. Il en va de même pour les acheteurs ne travaillant pas avec un courtier immobilier. Les experts de l’industrie de l’immobilier bénéficient d’un accès exclusif à la plus grande partie des données de cette analyse. C’est pourquoi l’expérience de votre courtier immobilier et son étroite connaissance du marché immobilier en font la personne la mieux qualifiée pour interpréter ces données et faire des recommandations avisées.

Bien que vous puissiez voir quel prix demandent les vendeurs pour leurs propriétés en examinant les inscriptions SIA, cela ne vous aidera pas à déterminer le prix de vente réel. Celui-ci diffère presque toujours du prix demandé, parfois même considérablement selon l’état du marché immobilier. Et dans la mesure où votre courtier immobilier gagne sa vie en vous représentant lors de  l'achat ou la vente de propriétés, soyez assuré qu’il est à l’affût de tout ce qui a trait aux conditions du marché. En comprenant et en évaluant le marché immobilier local, votre courtier immobilier peut modifier la stratégie de vente ou d'achat en conséquence.

La dernière chose que vous souhaitez voir se produire, c’est que votre propriété ne se vende pas parce que la stratégie de vente ou d'achat a été mise au point sans tenir compte du fait que vous vous trouvez dans un marché vendeur, acheteur ou quelque part entre les deux (soit dans un marché équilibré). Ou que vous ne payez pas, comme acheteur, la juste valeur.

Comprendre les conditions du marché est aussi simple que comprendre la loi de l’offre et de la demande. Lorsqu’il y a plus de propriétés à vendre que d’acheteurs potentiels, le prix des propriétés baisse. Inversement, lorsqu’il y a moins de propriétés sur le marché que d’acheteurs, le prix des propriétés grimpe. Et lorsque le nombre de propriétés sur le marché est à peu près équivalent au nombre d’acheteurs, on parle de marché équilibré.

Voilà comment le marché immobilier pourrait influencer votre approche à titre de vendeur ou d'acheteur :

Marché vendeur

C’est la position idéale pour un vendeur! Le nombre de propriétés à vendre étant réduit, la concurrence entre les acheteurs joue un certain rôle. Elle peut engendrer des guerres d’enchères qui feront monter les prix.
Vous pouvez vous attendre à vendre votre propriété plus rapidement dans un marché vendeur, et quand viendra le temps de négocier, vous n’aurez peut être pas à faire de compromis sur des conditions désavantageuses exigées par l’acheteur.

Marché acheteur

À titre de vendeur, votre situation devient un peu plus délicate dans un marché acheteur. Sur ce marché, vous êtes confronté à une concurrence accrue de la part des autres vendeurs. Votre propriété peut rester plus longtemps sur le marché, ce qui donne à l’acheteur une plus grande marge de manœuvre. Attendez vous à vendre un peu moins cher et à faire des compromis ou à accepter des offres conditionnelles beaucoup plus facilement que vous ne le feriez dans un marché vendeur.

Marché équilibré

Vendre dans un marché équilibré devient un exercice beaucoup plus prévisible. Puisque le nombre de vendeurs et d’acheteurs est équilibré, le prix des propriétés se stabilise et l’ambiance devient plus détendue pour les deux parties dans la transaction.

Communiquez avec un courtier immobilier de l'équipe Toit & Vous pour savoir comment il compte mettre votre propriété en marché sur le marché immobilier actuel.